5 astuces pour impliquer les enfants dans les tâches ménagères

par Eve Ethier-Martel

Tags

Réussir à vivre en harmonie en famille est déjà une tâche en soi, mais comment réussir à impliquer les enfants dans les tâches ménagères proprement dites? Il peut être tentant de tout faire soi-même et d’éviter ainsi les demandes à répétition et la perte de temps occasionnée, mais ce n’est rendre service à personne, à commencer par vous-même.

Comment réussir ce tour de force? Les 5 astuces suivantes sauront vous guider.

1. Être un modèle

Ah! Le fameux proverbe Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais… Si vous voulez que vos enfants fassent des tâches dans la maison, il faut d’abord qu’ils puissent observer un adulte les faire. Prêchez par l’exemple. Si vous exigez que votre enfant fasse son lit, faites le vôtre. Si vous prônez un partage égal des tâches entre les petits garçons et les petites filles, commencez par séparer équitablement les choses à faire entre conjoints. Beaucoup plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas?


2. Commencer tôt

La plupart des spécialistes s’entendent pour dire que c’est vers l’âge de deux ou trois ans que l’on peut commencer à donner de petites responsabilités aux enfants. Rien n’empêche cependant les plus petits de s’exercer. D’ailleurs, les jeux d’imitation sont un bon point de départ. Fournissez petit balai et chiffons à votre enfant pour qu’il puisse s’exercer à faire le ménage de son coin de jeu ou casseroles et spatules pour stimuler le futur chef en lui!


3. Donner des responsabilités appropriées selon l'âge

À 2 ou 3 ans, accompagnés, les enfants devraient généralement être capables de faire les tâches suivantes: se brosser les dents, mettre des vêtements mouillés dans la sécheuse, placer les souliers à l’entrée ou encore ramasser des jouets et des livres.

À 4 ou 5 ans, les enfants peuvent désormais s’habiller seuls la plupart du temps, mettre les couverts et les napperons sur la table, aider à faire la cuisine, vider le lave-vaisselle (on surveille de près la vaisselle de collection de grand-maman!), plier les bas, sous-vêtements et serviettes et désinfecter les poignées de portes à l’aide d’un chiffon et d’un produit maison sans danger.

De 6 ans à 9 ans, les gestes des enfants deviennent plus assurés et on peut leur confier davantage de responsabilités, selon leurs intérêts et leurs habiletés. Certains adoreront vous aider en cuisine, tandis que d’autres seront fiers de faire disparaître traces de doigts (et de langue, hélas…) de vos fenêtres. La recette la plus simple, vinaigre et eau, reste un bon choix, surtout qu’il s’agit d’un choix écologique, non toxique et économe. Faire les lits, passer un coup de balai, épousseter ou laver le plancher ne sont que quelques autres exemples de tâches relativement faciles à faire.


Enfin, au-delà de dix ans, il vous appartient de décider de ce que vous pouvez faire faire à vos enfants, puisqu’ils sont généralement en mesure de vous aider dans la plupart des tâches. Vous pouvez les impliquer dans le choix des tâches en conseil de famille ou proposer une rotation à l’aide d’un tableau affiché bien en vue. Vous pouvez même utiliser un tableau avec pictogrammes pour les plus jeunes qui sauront reconnaître les images des différentes corvées à réaliser. Qui sait? Cela peut même devenir un projet de bricolage.


4. Rendre le tout amusant et motivant

Vous pouvez (et devez!) faire des tâches ménagères un moment agréable en famille en adoptant une attitude positive et en inventant, pourquoi pas, mille et un stratagèmes pour inciter les plus petits à y prendre plaisir. Ainsi, donnez des missions à vos enfants en faisant d’eux de petits superhéros sauveurs de jouets perdus et de bas égarés, faites des courses, chronomètre en main, pour les stimuler, dansez en époussetant, chantez en lavant les vitres, bref, amusez-vous.


5. Valoriser les bons comportements

N’hésitez pas à souligner les bons coups de vos enfants, quitte à leur fabriquer des médailles de champions de ramasseurs de blocs LEGO, à leur dire souvent combien vous êtes fiers qu’ils soient autonomes et responsables et veillez à répéter les mêmes tâches, car c’est en se pratiquant qu’on devient meilleurs. Enfin, acceptez que tout ne sera peut-être pas parfait et cultivez votre patience.